Si le changement, c’est maintenant, la CNL demande des mesures immédiates.

Le 6 mai 2012, les Français ont voté pour le changement. Une majorité s’est prononcée pour que soit menée une politique plus sociale et plus solidaire. La CNL entend bien être vigilante pour que les décisions prises soient à la hauteur des exigences du vote.

C’est pourquoi la CNL demande que, par décret, des mesures immédiates soient décidées. A savoir :
 
– blocage des loyers dans tous les secteurs locatifs
– revalorisation des aides au logement (APL, AL, etc..)
– arrêt des saisies, des expulsions locatives, des coupures d’énergie et d’eau