Eric DOLIGE, Président du Conseil général du Loiret n’est pas d’accord avec la baisse des financements du gouvernement pour les collectivités, baisse qui ne date pas de mai/juin 2012, mais qui remonte à 2003. Les élus communistes, non plus, ne sont pas d’accord et ils le disent et proposent de taxer les revenus financiers et d’agir avec force contre l’évasion et la fraude fiscale. Que proposent Monsieur le Président du Conseil général ? Rien à ma connaissance.

Ce que nous dénonçons dans cette affaire, c’est l’utilisation de Loiret Mag à des fins politiciennes. Monsieur Eric DOLIGE serait mieux inspiré d’éditer un tract de l’UMP, aux frais des adhérents. Avec Loiret.mag, ce sont les contribuables loiretains qui paient.

Mais il est évident que le Président du Conseil général du Loiret défilera le 1er décembre prochain avec le Front de Gauche pour une véritable réforme fiscale. Chiche !