En cette fin de campagne des municipales 2014,  c’est avec plaisir que nous prenons connaissance de certains propos, certes, mais teintés de postures politiciennes.

Tout d’abord, c’est Serge Grouard, candidat UMP qui s’aperçoit que les loyers et les charges ne cessent d’exploser. “ Il faudra veiller à ce qu’ils n’augmentent pas trop” écrit-il dans ses tracts “au plus près de chez vous”. Dont acte, mais tout en soulignant, que le Député-Maire d’Orléans aurait pu être attentif avant à cette question … avant les élections. Pour nous, candidats de la liste “Orléans combatif et solidaire”, c’est une préoccupation ancienne et permanente, avec d’importantes luttes menées sur cette question.

Ensuite, vient la découverte de “l’Humain d’abord” par la candidate PS – Verts et Centristes (droite). Diable, que se passe-t-il ? Faut-il que notre campagne de proximité avec nos propositions fortes sur le plan social pour combattre la politique d’austérité menée par le gouvernement Hollande – Ayrault qu’elle soutient, aient de l’écho. Mais répéter “l’Humain d’abord” sans propositions permettant justement de répondre aux souffrances sociales, c’est très politicien.

Nous, au Front de gauche, ce n’est pas notre manière de faire de la politique !