L’Association des Elus Communistes et Républicains du Loiret – Front de Gauche (ADECR) avait saisi le Ministre de l’Intérieur au sujet du découpage des cantons du Loiret, découpage (je dirai même dépeçage) concocté par le sénateur Jean-Pierre SUEUR et le secrétaire départemental du PS, Olivier FREZOT, avec l’appui sans faille, de tous les conseillers municipaux socialistes d’Orléans.

Pour ce qui concerne le canton de la Source où je suis élu, celui-ci sera donc coupé en deux, une partie avec la Ferté Saint Aubin (le Sud) et l’autre partie (le Nord) avec Saint Marceau. A moins que les autres recours reçoivent des réponses positives. Ce qui est grave dans cette affaire, c’est le fait que les citoyens du quartier opposés dans leur majorité à ce découpage (3000 signatures recueillies en 4 semaines) n’ont pas été écoutés, pas plus que les élus d’autres sensibilités politiques ( sauf les élus socialistes bien sûr) et les associations du quartier (l’Association des Habitants de la Source, l’AHLS). Vous avez dit démocratie et respect des citoyens ! Tout cela pour essayer de “dégager” un conseiller général Front de Gauche et faire élire des conseillers socialistes. Ou tenter de le faire. Ce sont là des pratiques honteuses qui n’honorent pas leurs auteurs. Je dirai même qui les discréditent. Ce ne sont pas ces “magouilles” qui vont réconcilier les citoyens avec la politique.