Décidemment, François Hollande est de plus en plus pitoyable. Après avoir totalement tourné le dos à ses engagements de 2012, le voilà qu’il compare Marine LE PEN à un tract du PCF des années 1970. Quelle insulte pour les militants de notre parti qui combattent justement, concrètement et sur le terrain, ce terrain que déserte le PS depuis bien longtemps, le FN et ses idées de haine. Pierre LAURENT a raison. Nous demandons des excuses publiques.

François HOLLANDE ferait mieux de s’interroger sur la montée du FN qui a pour cause essentielle le non respect des promesses de 2012 et qui provoque désillusion et dégoût du peuple. Qu’en pensent les élus et militants socialistes orléanais ? J’attends avec intérêt leur positionnement.