“Pour une 6eme République citoyenne”

La suspension, jusqu’à nouvel ordre, du débat parlementaire sur la révision constitutionnelle, que réclamaient les communistes, est un premier recul de l’Élysée obtenu sous la pression parlementaire.

Maintenant, la vérité doit être établie en urgence sur le scandale Benalla.

Les député-es, les sénateurs et les sénatrices communistes, les militants communistes s’y emploieront notamment dans le cadre des commissions d’enquête parlementaire.

Le débat constitutionnel ne pourra reprendre sur les bases sur lesquelles il était engagé, en tenant les citoyens à l’écart. Il ne faut plus renforcer mais diminuer le pouvoir personnel du Président de la République. C’est à une véritable République démocratique qu’ il faut retravailler, une VIème République citoyenne.