Ces derniers jours, la ville d’Orléans a été sous le coup d’une alerte pollution aux particules fines, avec les conséquences que l’on sait sur leur santé pour les personnes en état de fragilité respiratoire.

Outre le fait que le groupe des élu-e-s Front de Gauche en Mairie d’Orléans demande depuis plusieurs années, la gratuité des transports qui, en plus d’être une mesure juste et solidaire, est la meilleure façon de combattre les pollutions aux particules fines, – la gratuité des transports collectifs fait baisser l’utilisation de véhicules individuels de plus de 30% -, il rappelle que, quoi qu’il en soit, cette mesure devrait être immédiate dès que cette alerte est lancée.

Nous en appelons à la responsabilité de tous les élu-e-s, tant de la Municipalité que de l’Agglo, sur la santé de leurs administré-e-s, afin que cette mesure soit prise immédiatement.