Suite à la réunion du mardi 6 janvier 2015, salle Mozart à Orléans, et à laquelle j’ai tenu à assister, concernant les problèmes qui se posent à la Borde aux Mignons, et en particulier au niveau de l’absence de chauffage, je souhaite donc que les engagements pris soient respectés. Ce dont je ne doute pas.

1- Concernant l’absence de chauffage, je souhaite que les locataires soient informés de la suite des évènements quant aux travaux de recherche de la fuite. J’insiste sur la convocation d’un Conseil d’Administration extraordinaire de l’OPH, avant la fin janvier avec à l’ordre du jouer, un seul point: deux mois de remise gracieuse sur l’acompte chauffage des locataires ( décembre 2014 et janvier 2015) Et plus si la panne n’est pas détectée. N’est-il pas possible de mettre à contribution financièrement la SODC ? Vous avez, en effet, évoqué le vieillissement des réseaux, réseaux qui sont de la responsabilité de cette société de chauffage.

2- Des mesures efficaces et rapides pour combattre l’invasion des rats sur le quartier et l’amélioration du système des containers.

3- Le passage d’un technicien pour évaluer et recenser, logement par logement, les dégradations ( humidité, moisissures, etc..) et les problèmes qui se posent.

4 -Dès maintenant dans le cadre de l’ANRU 2, mettre en priorité des travaux d’isolation sur ce secteur.

5- Améliorer la réactivité de vos services quant aux réclamations des locataires. Cette question, vous le savez bien, ne se pose pas pas qu’à la Borde aux Mignons.

6- L’organisation d’une nouvelle réunion en avril pour faire le point.

Ce mardi 6 janvier 2015, malgré la colère des locataires, colère logique car quand le chauffage ne fonctionne pas en plein hiver, les conséquences sont dramatiques pour le bien être, la santé, et notamment des enfants et des personnes âgées, les habitants ont été dans une démarche de dialogue et de propositions. Il ne faut pas les décevoir mais répondre rapidement à leurs préoccupations.