Délégation conduite par Michel Ricoud, accompagné d’Abder Amrate et Christiane Dumas au sujet du déménagement des Chèques Postaux d’Orléans-la-Source.

Nous avons exprimé le souhait que le Centre Financier demeure à La Source compte tenu, d’une part de l’histoire de La Source qui s’est construite autour des Chèques Postaux et, d’autre part, de l’impact extrêmement négatif qu’aurait un départ de La Source, en terme économique.

Nous avons remis une pétition, signée par 1 000 personnes, demandant le maintien du Centre de Chèques à la Source.

Réponse du Directeur Régional :
Les raisons du déménagement :
1 – Le bâtiment n’est plus adapté, les conditions de travail n’y sont plus idéales. De plus, ce bâtiment ne répond plus aux normes de sécurité en vigueurs. Après étude sur la faisabilité de la remise aux normes, il s’avère que le coût serait supérieur à celui d’une construction nouvelle.
2 – Les effectifs ne sont plus au niveau : des ailes complètes sont en friche.
La Banque Postale est à la recherche de sites au sud de l’Agglo d’Orléans, pas uniquement à La Source. Les experts de POSTE IMMO travaillent conjointement avec le service urbanisme de la ville d’Orléans sur un certain nombre de sites susceptibles de convenir.
A ce jour, rien n’est décidé. Il y a un échange avec le député-maire d’Orléans.

Nous nous sommes inquiétés sur le devenir de l’emploi.
Réponse du Directeur Régional :
Avec le projet « Excello », des services seront délocalisés ; comme le Service des réclamations, entre autres. Une fois le site connu, il restera moins de 1 000 emplois. Actuellement le rythme de suppression d’emplois est de 80 par an.
Les nouveaux locaux accueilleront, en plus du Centre financier, le CNC (Centre National de Crédit) et le CNMR (Centre National de Mise en Relation), actuellement Place De Gaulle.
Il s’agit de l’avenir de l’emploi à La Source qui se joue mais aussi de son impact sur la vie du quartier, qui connaît déjà un taux de chômage très élevé.

Après les départs de multiples structures : INSEE, UDAF, EDF, Ehpad Les Ombrages, crèche ; nous ne voulons pas que La Source se transforme en cité dortoir, avec toutes les conséquences sociales qui en découleraient.

Nous souhaitons continuer l’action engagée avec l’ensemble des organisations syndicales qui le souhaite, ainsi qu’avec les habitants de La Source.

Vivre ensemble et lutter ensemble pour mieux vivre à La Source !