Notre collectif s’est réuni le mercredi 14 septembre 2016. Il a pris acte de la décision de la Poste de démanteler, en deux entités, les Chèques Postaux de la Source (Services Financiers – La Banque Postale). Une partie sur Olivet, la plus importante ( 800 à 1000 emplois) et la seconde restant sur la Source  rue Cuvier – 200 emplois).

Nous ne sommes pas d’accord avec cette décision de démantèlement, tant pour les personnels que pour notre quartier.

Notre collectif estime, néanmoins, que sans la mobilisation citoyenne que nous avons initiée avec les 2000 signatures recueillies, c’est certainement l’ensemble des services qui auraient été délocalisés.

La question qui a été posée, suite à cette décision, est la suivante : quel rôle doit jouer notre collectif maintenant ?

Après discussion et unanimement, il a été décidé de transformer notre collectif  “pour que les Chèques Postaux restent à la Source” en collectif  “pour l’emploi à la Source”. Nous insistons sur le fait que le départ des Chèques Postaux va fragiliser le tissu social de la Source. La question de l’emploi sur la Source doit être une priorité.

Notre collectif va donc reprendre l’action. Des demandes de rencontre vont été adressées à M. le Préfet qui n’a jamais daigné nous répondre, à M. le Président de Région qui avait accepté de nous recevoir le 1er septembre. Le président de l’Agglo va être également sollicité ainsi que le maire d’Orléans. Notre collectif doit rencontrer le Président du Conseil départemental le 11 octobre 2016.

Notre collectif va demander à rencontrer tous les syndicats de la Banque Postale.

Le combat pour l’emploi à la Source doit être prioritaire.