J’ai le plaisir de vous communiquer le résumé des interventions des conseilles municipaux Front de Gauche d’Orléans présentées lors de la séance du Conseil municipal d’Orléans du lundi 10 juillet 2017.
N’hésitez pas à réagir, à commenter, à donner votre opinion. C’est par l’échange avec les citoyens de notre ville que nous avancerons ensemble.

Délibération n° 6 : Politique de la Ville – DSU –rapport 2016

Michel RICOUD, au nom du groupe Front de Gauche, a indiqué l’accord de notre groupe avec le rapport en pointant deux priorités :
– la priorité de la question de l’emploi, de l’insertion et de la formation dans les quartiers “ politique de la Ville”. Pour nous, c’est la priorité.
– les difficultés à mobiliser les habitants sur les questions du renouvellement urbain (exemple ANRU 2)
Egalement, Michel RICOUD a tenu à souligner la mobilisation du “collectif pour l’emploi à la Source” afin de travailler à une alternative au départ des Chèques Postaux notamment sur la question de l’emploi et de la formation, sans oublier l’animation du coeur du quartier de la Source.

Délibération n° 10 : Subvention de 1.012.000 euros pour l’OLB

Michel RICOUD, au nom des élus Front de Gauche, s’est étonné que cette subvention de 1.012.000 euros n’intègre pas les 100.000 euros votés en avril 2017 pour aider le club à se maintenir en Pro A. Ce qui aurait dû être proposé au Conseil municipal d’Orléans, c’est une subvention de 912.000 euros. Refus de la majorité municipale et silence des autres élus des oppositions (FN et PS). Nous avons voté contre cette délibération. En cohérence avec nos votes précédents et en particulier celui d’avril dernier sur les 100.000 euros pour le maintien du club en Pro A.

 

Délibération n°17 : Solidarité – FUL

Intervention de Dominique TRIPET : Nous sommes inquiets sur les montants FUL (Fonds Unifié Logement) qui n’évoluent pas, stagnent, alors qu’il y a de plus en plus de précarité. Je voulais également ici interpeller la Ville sur les difficultés importantes pour les jeunes entre 18 et 25 ans pour se loger. En effet, ne bénéficiant pas de minima sociaux type RSA, il leur faut avoir un emploi pérenne pour y accéder, justifier de droits chômage ETC. Or, nous le savons toutes et tous, la situation au niveau de l’emploi laisse nombre de jeunes sur le carreau, sans allocation aucune pour leur permettre de vivre. Aussi, je demande à ce qu’il y ait un regard attentif envers ces jeunes notamment au niveau du FUL, pour leur donner un nécessaire coup de pouce. Et souhaite également qu’enfin le gouvernement s’inquiète de leur devenir avec une création d’allocation autonomie en leur direction.

Délibération n° 29 : Ravalement des façades – Projet inter-mail

Nous avons confirmé nos votes précédents: abstention car les propriétaires n’ont pas les mêmes moyens financiers.

Délibération n° 30 : Environnement – centre de transit- regroupement ou tri dangereux BRGM

Michel RICOUD, au nom des élus “Front de Gauche”, a questionné le Maire d’Orléans au sujet de la nature des dits déchets. Olivier CARRE s’est voulu rassurant… A suivre. Michel RICOUD a néanmoins rappelé l’épisode Solumat qui avait provoqué la colère des riverains. A suivre avec attention…

Délibération n° 36 : Développement commercial- rétrocession du bail commercial du 12bis, avenue de la Bolière

Michel RICOUD, au nom des élus “Front de Gauche” a salué cette décision. Il est important que sur ce secteur la mixité commerciale redevienne réalité. Sans oublier la nécessité d’ continuer à agir contre les trafics en tout genre.

Délibération n° 41 : Exploitation du réseau de téléphone mobile convention à passer avec BOUYGUES TELECOM et la SODC

Abstention de Michel RICOUD. Il faut être prudent quant à ces installations en milieu urbanisé, à proximité des groupes scolaires… même si nous savons que ces antennes ont un rôle important à jouer avec le développement des portables.