Le 17 février, j’ai adressé un courrier à madame la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine.

Je souhaite qu’elle puisse intervenir auprès de l’ARS d’Orléans et de la MDPH du Loiret afin que les deux dossiers qui concernent deux pères de famille, confrontés à des problèmes de suivi et de soutien pour leurs enfants autistes, trouvent des solutions humaines.

Ces deux pères n’en peuvent plus de faire des démarches que je soutiens en tant que conseiller municipal d’Orléans, afin que leurs enfants soient intégrés dans des structures leur permettant d’évoluer. Ce qui n’est pas le cas actuellement !

Ce deux pères de famille sont victimes de la double peine : élever avec courage et abnégation leurs enfants handicapés, et ne trouver aucune structure d’accueil pour ceux-ci. L’un d’eux a même été obligé de quitter son travail pour s’occuper de son fils.