La presse locale nous informe de l’arrivée à l’ARS d’une “directrice de l’offre de soins”. Même si cette information nous laisse quelque peu dubitatif, nous pensons que toutes les possibilités doivent être examinées afin que de nouveaux médecins rejoignent la Maison de Santé de la Source qui risque de devenir une “coquille vide” faute de praticiens.

Cette question de la désertification médicale, notamment à la Source, mobilise des associations, des citoyens. Y compris le Maire d’Orléans qui s’est exprimé le 5 juillet 2018, lors de l’assemblée générale du quartier de la Source, sur cette question essentielle pour les habitants de notre quartier.

Comme nous le disons depuis des mois et des mois, c’est la question du droit à la santé qui est posée, l’accès aux soins qui est remis en cause.

En conséquence, et en accord avec les associations (AHLS et Village de France) et des citoyens de la Source, je sollicite un rendez-vous avec Mme la “directrice de l’offre de soins” pour le mois de septembre 2018.

C’est en ce sens que j’ai écrit au directeur de l’ARS.