Dans un silence assourdissant, j’apprends que le Conseil départemental du Loiret (ex Conseil général) a pris une décision d’une extrême gravité : la baisse des financements pour les collèges. Des parents d’élèves et des enseignants m’ont alerté à ce sujet. La raison mise en avant est la suivante : la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités qui est, malheureusement, une réalité.

Mais ce qui est inadmissible, c’est le fait que cette décision touche un domaine qui, de mon point de vue, est prioritaire : l’éducation.

Par les temps qui courent, les financements concernant l’éducation doivent être sanctuarisés. Ce n’est pas l’avis, semble-t-il, du Conseil départemental.

Pire, les établissements situés en réseaux d’éducation prioritaire (les REP) sont également frappés par ces baisses. Alors que, justement, il faudrait plus de moyens.

Ce qui me surprend également, c’est aussi le fait que cette décision ne fasse pas plus de vagues …