Madame, Monsieur,

Déception, Résignation, colère… Ce sont ces mots qui traduisent aujourd’hui le sentiment des femmes et des hommes qui ont voté en 2012 en espérant le changement. Électeurs de gauche, socialistes, écologistes, communistes et du Front de gauche, nous avons voté en 2012 non seulement pour nous débarrasser de Sarkozy, mais aussi de sa politique.

Moins de 3 ans après le bilan n’est pas à la hauteur. Hollande et les gouvernements successifs n’auront même pas fait semblant de mener une politique de gauche. Depuis le début ils n’obéissent qu’au MEDEF et aux marchés financiers. Et pour quels résultats? Alors que les dividendes versés aux actionnaires augmentent, nous assistons à l’explosion du chômage et de la précarité.

Le 22 mars lors des élections départementales, certains sont prêts à s’abstenir, ou à parfois se laisser tenter de voter pour le pire. Nous avons toutes les bonnes raisons d’être déçus et en colère, mais pour autant faut-il laisser à la droite et son extrême tous les pouvoirs, les laisser décider de tout à notre place ? Faut-il, face à la trahison de nos espoirs, nous résigner à faire une croix sur notre avenir et l’avenir de nos enfants et petits-enfants ?

abstention

Les élections départementales sont l’occasion de donner de la force à des élu-e-s de combats qui soutiendront les politiques de solidarité des départements : politiques de santé, d’aide aux personnes handicapées et âgées, de protection de l’enfance, de transports scolaires, d’insertion des personnes en difficultés et d’encourager des choix pour le progrès social, l’emploi et les revenus, le vivre ensemble et l’environnement.

Tout au long de mon mandat, vous êtes nombreux à m’avoir sollicité pour répondre à vos côtés à des situations personnelles, mais également sur des questions touchant la vie de notre quartier. Avec vous, durant ces 7 années, je me suis battu sans relâche pour que vous soyez entendus et défendus. Logement, précarité, emploi, maintien du commerce à La Source, santé, éducation, petite enfance, autonomie, maison de retraite, justice fiscale…

J’ai eu à cœur d’être présent et d’agir en permanence à vos côtés pour le bien vivre à La Source. Inlassablement, je me suis battu pour notre quartier et TOUS ses habitants. Pendant ces 7 années, vous m’avez montré à quel point ma disponibilité, ma proximité et mon écoute étaient pour vous indispensables.

Avec Annick Brynhole-Blanchard, nous sommes déterminés à agir avec vous, pour construire un Loiret solidaire, écologiste et fraternel.
Les 22 et 29 mars prochains, en votant pour la liste que je conduis, vous voterez pour des élus à votre écoute, sur lesquels vous pourrez compter, comme vous avez toujours pu compter sur moi.

Michel RICOUD
Conseiller général de La Source