Les parlementaires communistes ont adressé une lettre au Président de la République en lui demandant d’être reçus au plus vite afin d’aborder la question des hôpitaux et des EHPAD.

Le manque de moyens matériels et humains est intolérable.