Décidemment, la Poste, au nom de la rentabilité, n’en finit pas de fermer des bureaux de poste dans notre département, certes, mais aussi dans toute la France.

Ce qui se passe à Cléry Saint André, malgré les engagements de la Poste qui avait obligé la commune à lui acheter le bâtiment pour 120.000 euros, avec en contre partie le maintien du bureau, en est, une fois de plus,la preuve flagrante. La Poste ne tient pas ses engagements et humilie les communes et leurs élus.

C’est bien le service public qui est attaqué.

Il est important que les élus, les organisations syndicales, les citoyens, se mobilisent avec plus de force pour contrecarrer ces fermetures.

Les élus communistes –Front de Gauche du Loiret tiennent à exprimer leur totale désapprobation face à cette nouvelle attaque contre le service public de la Poste.