A deux reprises, les 1er et 15 mars 2016, je me suis permis d’attirer l’attention de Monsieur François LAGARDE, Vice-Président de l’Agglomération d’Orléans, sur la fin de contrat de quatre agents de médiation des transports. Il ne m’a jamais répondu à ce sujet.

Je constate, en lisant la presse locale de ce vendredi 25 mars, que ces fins de contrats sont effectifs fin avril.

Je poursuis ma requête afin de connaître les dispositions que compte prendre l’Agglo afin que des solutions alternatives en matière d’emploi soient trouvées pour ces quatre agents. Ces agents de médiation ont des familles, des enfants à nourrir.