Compte-Rendu des Interventions du Groupe Front de Gauche
en Mairie d’Orléans du Lundi 14 décembre 2015.

 

Délibération n° 6 : Budget primitif 2016

Michel RICOUD a repris la déclaration présentée lors du conseil municipal de novembre dernier dans le cadre du débat sur les orientations budgétaires. Oui, la Ville d’Orléans est bien gérée mais pour des objectifs qui ne sont pas les nôtres. La nouvelle baisse des dotations du gouvernement va, une nouvelle fois, impacter les recettes de notre Ville. Les élus du Front de Gauche sont malheureusement les seuls à condamner cette baisse et proposer d’autres solutions afin que les collectivités puissent mener à biens leurs missions au service des habitants. Le partage des richesses est notre ligne de conduite. Il est utile de rappeler que les 500 plus grosses fortunes de France ont vu, en 2014, leur patrimoine augmenter de 120 milliards, sans oublier les 35 milliards d’euros d’évasion fiscale, dans compter les dividendes des champions du CAC40 qui augmentent à la vitesse grand V.
Michel RICOUD a redit son inquiétude sur le fait que 10.000 familles survivent sous le seuil de pauvreté, que les expulsions locatives et les coupures d’énergie se multiplient. Oui, la Ville est belle, elle s’embellit, mais, il ne faut laisser personne au bord du chemin. Le Relais Orléans, la diminution par deux des tarifs médians de la restauration scolaire, les excédents du CCAS, la culture pour toutes et tous. Et c’est dans ce contexte que le Maire annonce la création d’une nouvelle salle à 100 millions d’euros.” Le retour de l’ARENA” a demandé Michel RICOUD ? Réponse évasive d’Olivier CARRE. Oui, il faut investir pour créer des emplois. Mais il y a d’autres investissements à réaliser, plus utiles aux orléanais (e). Les écoles, la piscine de la Source, les salles de spectacles, le devenir de l’ancienne piscine découverte de la Source…..les commerces ( Olivet se développe et la Source plonge au niveau commercial)
La mutualisation entre la Ville d’Orléans et l’Agglo est la recette miracle aux baisses des dotation d’Etat. Mais avec des dégâts au niveau des emplois: 70 suppressions sur la Ville et l’Agglo ( contrats non renouvelés, départs en retraite non remplacés) ce qui représente entre 1,9 et 2% des emplois sur les deux collectivités. Et ce n’est qu’un début….
Les élus du Front de Gauche ont voté contre ce budget et ses annexes

 

Délibération n° 18 : requalification passage arcades rue Royale

Les élus du Front de Gauche ont voté pour cette délibération, mais en notant qu’il y avait aussi des zones commerciales en souffrance dans les quartiers périphériques.

 

Délibération n° 19 : ouverture des magasins le dimanche (année 2016)

Les élus du Front de Gauche ont voté contre cette délibération pour les raisons suivantes : le dimanche doit être consacré à la famille, au sport, à la culture, au repos et à la détente. Et puis, le pouvoir d’achat des orléanais n’est pas extensible, cela se saurait. Et ce sont les femmes qui subissent le plus les conséquence du travail du dimanche. Ce qu’ils dépensent le dimanche, ils ne le dépensent pas un autre jour. Serge GROUARD avait la même position au conseil d’Agglomération de novembre. Curieux !
Délibération n° 33 : Aménagement de la ZAC Carmes Madeleine

Les élus Front de Gauche se sont abstenus sur cette délibération, tout en posant plusieurs questions sur le devenir après le départ définitif des derniers services du CHRO. Quels projets . Projet universitaire ? Pôle médical ?
Réponse d’Olivier CARRE : projet universitaire (Droit) et école de commerce public.
Délibération n° 36 : Urbanisme modification du PLU (Bâtiment EDF la Source)

Les élus du Front de gauche ont voté pour cette délibération. Le Préfet a procédé à l’inscription du bâtiment EDF, dans un état de délabrement avancé, au titre des monuments historiques. EDF a un repreneur pour ce bâtiment ( logements). “C’est donc une nouvelle vie pour ce bâtiment. A la grande satisfaction des riverains” a déclaré Michel RICOUD.

 

Délibération n° 36 : ravalement des façades

En cohérence avec nos précédents votes, les élus du Front de Gauche se sont abstenus. Il nous a été indiqué que la question du “logement indigne” ( insalubrité derrière les façades ravalées) était prise en compte. Pour être depuis 2008 sur cette question, nous nous en réjouissons.
Délibération n° 52 : mutualisation entre la Ville et l’Agglomération.

Pour nous, c’est NON. C’est cent fois NON
Délibération n° 55 : formation des policiers dans le cadre de leur armement

Etant contre le fait que les policiers municipaux soient armés, nous sommes bien évidemment contre cette formation. En toute cohérence.