Conseil Municipal à Orléans du 6 juillet 2015
Résumé des interventions des élu-e-s PCF/Front de Gauche

 

Délibération n°6 : Sécurité-Armement de la Police municipale

Intervention de Michel RICOUD : Nous sommes surpris de cette délibération portant sur l’armement de la Police municipale alors que, depuis 2001, les différents rapports présentés, chaque année, sur la sécurité nous informent que l’insécurité baisse dans des proportions importantes. La Police municipale réalise un travail important que nous reconnaissons en suppléant la Police nationale qui, du fait de la baisse des effectifs décidés sous Nicolas SARKOZY, a bien du mal à assumer ses missions dans des conditions optimales.

Mais, armer la Police municipale ne va-t-il pas poser des problèmes en terme de provocation, avec des risques de dérapages? A notre avis, il faut miser à fond, sur la prévention, même si la décision du Conseil général devenu Conseil départemental de supprimer la prévention spécialisée est un choix inadmissible. Oui, il faut renforcer la prévention avec des éducateurs de rue qui devraient suivre les jeunes au niveau de l’insertion, de la formation, de la recherche d’emploi. Avec cette disposition portant sur l’armement de la Police municipale, on est en droit de se poser la question suivante: dans quel monde vivons-nous et quel monde allons-nous laisser à nos enfants ?

Intervention de Dominique TRIPET : Sans redire tout ce qui a été dit précédemment, tout de même quelques réflexions : Dans votre rapport vous faites une corrélation entre les jours d’arrêts maladie des agents de la police municipale depuis plusieurs années, et qui vont croissants, et le port d’une arme à feu. Je ne comprends pas bien comment le fait de porter une arme ferait que les agents soient moins malades ?

D’autre part, vous avez évoqué le massacre chez Charlie Hebdo en janvier dernier, pour arguer du fait que les policiers municipaux au soir de cette tuerie ne se sentaient pas en sécurité, mais tout de même, permettez-moi de vous dire que nous sommes toutes et tous des cibles et que ce ne sont pas les policiers municipaux en particulier qui sont visés, puisque c’est une politique de la terreur qui est orchestrée par les groupes extrêmistes et non une catégorie de personnes qui est visée.

D’ailleurs, il est curieux que soit pris cette tuerie comme argument alors que les Charb, Tignous, Wolinski et autres auraient été tout à fait contre cet armement. Alors que leur mort serve de prétexte à cela, tout de même…

Concernant les tests psychotechniques, encore heureux qu’ils seront faits, même si vous nous dites qu’ils ne sont pas obligatoires. Ce qui signifie en clair que si je veux m’armer, rien ne me sera demandé hormis mon identité et un certain nombre de tirs, en clair, deux fois 50 balles dans un stand. Cela fait peur …

Et puis quand, même, Michel l’a dit, mais quid de la Police de proximité, vous savez, celle que Nicolas Sarkozy s’est ingéniée à détruire avec cet argument : « La police n’a pas vocation à jouer au ballon avec les jeunes des cités… » On voit ce que cela donne. Il faut des années pour instaurer un climat de confiance et de travail de terrain, et tout cela est détruit en un claquement de doigt. Tout est à refaire donc.

Pour nous, ce sera donc NON, la police municipale n’a pas à être armée, car je vous le dis :
– « Si la Police de Béziers a prétendument un nouvel ami, nous ne souhaitons pas que la Police Municipale d’Orléans en ait désormais un faux (ami). »

Avant de prendre la parole sur cette question, les élus Front de Gauche ont redit leur opposition à la suppression des subventions aux organisations syndicales qui avaient organisé une manifestation avant le Conseil municipal. De nombreux militants syndicalistes étaient présents dans les tribunes du Conseil municipal. Dominique n’a pas pu faire son intervention concernant la fin de la subvention aux syndicats, Olivier Carré ayant refusé de lui donner la parole.
Délibérations n° 10 et 11 : désignations des représentants de la Ville d’Orléans

Compte tenu du fait que l’opposition municipale était absente dans ces deux organismes, “Les Résidences de l’Orléans”, l’OPH, et le comité syndical Public Loire, nous nous sommes abstenus
Délibération n° 23 : Renouvellement urbain. GPV. Opérations centre commercial “2002”. Clôture

Intervention de Michel RICOUD : nous tenons à souligner une nouvelle fois, la situation difficile qui existe sur ce quartier de la Source qui est de moins en moins fréquenté par de nombreux habitants de la Source. Il faut reconquérir ce quartier en terme de sécurité, et de commerces. Les deux devant aller du même pas.
Délibération n° 27 : Ravalement des façades

Cohérent-e-s avec nos déclarations antérieures, nous nous sommes abstenu-e-s sur cette délibération. Tous les propriétaires n’étant pas logés à la même enseigne. Des gens fortunés et d’autres bien plus modestes. Sans oublier que derrière ces façades ravalées, il y a de la misère, de l’insalubrité, des logements indignes …

 

Délibération n°35 : Environnement. Territoire à énergie positive pour la croissance verte. Approbation du programme d’actions

Intervention de Dominique TRIPET : Pour cette délibération, nous avons plusieurs points à soulever et interrogations à faire ici :

Au point 1) Nous apprenons que l’ancien Collège Anatole Bailly va être réhabilité, alors que nous avions cru comprendre que ce bâtiment serait vendu. Nous aimerions savoir à quel usage il est destiné ?

Toujours au Point 1) une action concerne la réduction de la consommation énergétique de l’éclairage public et l’optimisation des temps d’allumage. En dehors du changement des ampoules énergétivores pour des ampoules basses consommation et autres leds, nous aimerions avoir des précisions ce que signifie ce terme d’optimisation, en somme quelle action va être mise en place ?

Au point 2) Concernant la diminution des gaz à effet de serre, nous constatons que si le Plan Climat Energie territorial a été adopté en Mairie en Octobre 2012, celui de l’Agglo est toujours en cours d’évaluation. Dès lors, comment en ce cas aller au-delà des objectifs déjà fixés d’ici à 2020 pour un territoire énergétique neutre et une réduction des gaz à effet de serre de 40% d’ici à 2030 ?

A moins et je crois que vous me voyez venir, que ne soit appliquée la gratuité des transports urbains avec un seuil d’alerte plus bas que celui fixé par Ligair qui est de 6 sur une échelle de 10, en ce qui concerne autant la pollution à l’ozone que celle aux particules fines.

Certain pense que cette mesure est un serpent de mer, nous, nous disons que la réalité de terrain et notamment les risques pour la santé de nos concitoyens et concitoyennes et nous-mêmes, nous rattrapent. Dès lors, il serait courageux effectivement de prendre ces mesures, couplées à des restrictions de circulation automobile mais aussi des poids lourds. Tout cela serait à étudier au plus près et nous sommes près à y participer.

Concernant le Point 3) nous sommes plus mesurés. On nous demande de reconduire une mesure dont nous n’avons pas encore fait le bilan, à savoir le pesage des aliments « gaspillés » dans trois écoles de notre ville. Comment étendre une telle mesure sans bilan ?

Au point 5) et concernant les Groues, 1700 logements y seraient donc construits avec : des études sur le projet en 2015, poursuite de ces études en 2016, création d’une ZAC en 2017 pour un démarrage opérationnel du projet en 2018. Mais quid de la concertation avec les habitants, les différentes associations qui se sont emparées de ce projet dont notamment « Pôle Nord ».

Pour nous, évidemment, lire à ce sujet qu’il faut que « L’Etre Humain » soit mis au cœur de la démarche, nous convient bien, mais il faut que les habitants et habitantes du quartier le soient réellement dans le devenir de leur quartier.

Pour le reste, nombre d’actions nous semblent aller dans le bon sens, la poursuite du zéro pesticide par exemple, mais aussi l’installation d’une petite éolienne au Parc de l’Etuvée pour alimenter en eau justement la Fontaine du Parc de l’Etuvée.

 

Délibération n°39 : Education, approbation du règlement des ATSEM

Nous nous sommes abstenus sur cette délibération, car contrairement à ce qu’en affirment le Maire et Mme Sauvegrain, les syndicats ne sont pas unanimes en ce qui concerne ce nouveau règlement et des points sont litigieux, notamment celui qui obligerait les ATSEM à se déclarer grévistes 48H à l’avance.
Délibération n° 41 : Prévention- réussite- Contrat de Ville “Accès à l’emploi”

Intervention de Michel RICOUD qui a demandé, une nouvelle fois, quelles dispositions comptaient mettre en œuvre la Ville d’Orléans en direction de ces jeunes qui sont en perdition et qui représentent des proies faciles pour les dealers et autres vendeurs de drogue. Pas de réponse !
Délibération n° 42 : baisse de la subvention au “Relais Orléanais”

Les élus Front de Gauche ont redit ce qu’ils avaient déjà indiqué: leur opposition à cette baisse, alors que nous avons de plus en plus de familles et de personnes seules en grande détresse sociale. Peut-être une piste en ce qui concerne la prise en charge de travaux au niveau des locaux par la Ville. A suivre. Nous allons être très vigilants, en lien avec les responsables de l’Association.

 

Délibération n°43 : Politique en faveur des Aînés

Intervention de Dominique TRIPET : Nous nous abstiendrons sur cette délibération. Car c’est aussi une baisse de 20 000€ pour cette Association qui a dû d’une part se trouver de nouveaux locaux, mais pour laquelle a été évoquée aussi une nouvelle gouvernance, avec ce que cela signifie en clair, la suppression d’un salarié au service de cette Association.

Toujours en commission, il m’a été répondu qu’il pouvait être fait appel aux bénévoles pour faire fonctionner l’Association. Je rappelle que les bénévoles n’ont pas vocation à remplacer des postes de salariés qui eux sont rémunérés. Les responsabilités ne sont pas les mêmes, le travail effectué non plus.

Curieux tout de même que le travail gratuit serait toléré alors qu’un service gratuit comme les transports en commun poserait problème.

Délibération n° 45 : Sports – Subvention à l’OLB
Les élus Front de Gauche ont voté contre cette délibération, comme ils le font depuis des années. Pour l’OLB, pas de réduction ….alors que, deux délibérations auparavant, le “Relais orléanais” voyait sa subvention diminuer de 20 000 euros. Chercher l’erreur !

Délibération n° 51 : Théâtre Gérard Philipe à La Source

Intervention de Michel RICOUD qui a redit notre souhait partagé par de nombreux habitants ( e) de la Source, de voir des séances de cinéma à Gérard PHILIPE. Mme KERRIEN, Adjointe au maire chargée de la culture, a redit son accord. Elle travaille sur ce dossier. Quelques minutes avant, Mme DIABIRA, Adjointe pour la Source, avait dit le contraire. Qui croire? Nous optons pour l’Adjointe à la culture. A suivre. Nous nous y engageons.

 

Délibération n°57 : Tourisme. Fixation des Tarifs et des modalités de la Taxe de Séjour

Intervention de Dominique TRIPET : Pour nous c’est non, ce sont des augmentations exorbitantes, et même la création pour certaines catégorie d’hébergement comme celle pour les meublés et hébergements assimilés.

De plus, nous ne voyons pas comment dès le 1er octobre 2016, appliquer la taxe de séjour maximale pour toutes les catégories d’hébergement sera attractif pour le tourisme sur notre territoire. Pourtant, nous semble-t-il, c’est bien aussi l’une des actions qui ferait rayonner notre ville, attirer des touristes mais aussi leur permettre de rester.

Pas certain que leur appliquer cette taxation maximale soit la bonne solution, notamment au niveau des hôtels deux et trois étoiles qui sont souvent les plus utilisés.

 

Délibération n° 78 : Convention avec Olivet de mise à disposition individuelle

Intervention de Michel RICOUD qui a profité de cette délibération pour revenir sur le cimetière du Bois Semet où les habitants de la Source ne peuvent enterrer leurs proches. “Les choses évoluent” a répondu Olivier CARRE. Sauf que cela fait des années que cette réponse nous est servie….

 

 

Voeu du Groupe Front de Gauche pour faire de la ville de Kobané, une citoyenne d’honneur de la ville d’Orléans.

De nombreux attentats ont été perpétrés, encore ces derniers jours, en de
nombreux endroits sur notre planète : en Tunisie, au Koweït, au Tchad, et
même ici en France, en Isère, par les tenants d’une idéologie de mort que sont
les membres du groupe terroriste DAESH.

Dans le même temps, ces mêmes assassins ont fait une nouvelle offensive
sanglante sur la ville de Kobané, où les résistant-e-s kurdes, dont nombre de
leurs cheffes sont des femmes, ont repoussé leurs assauts meurtriers qui ont
fait plus de 200 morts dans la population civile.
Kobané, est devenue symbole de la résistance à Daesh.
Kobané symbole aussi de la Résistance des Kurdes, et de celles des femmes
qui mènent combats.
Kobané, enfin, qui accueille et protège la population Yézidie, chassée,
martyrisée en raison de sa foi, avec ce lourd tribut payé aux barbares que sont
les viols, meurtres, ventes des femmes comme esclaves sexuelles et j’en passe
sur les horreurs commises, ici, ailleurs, en Syrie, à Kobané.

Monsieur le Maire, Mes Chèr-e-s collègues, nous qui vivons sous l’égide d’une
résistante, d’une combattante, qui a libéré il y a plus de six siècles notre ville,
nous devons pouvoir rendre hommage au courage exemplaire d’autres femmes
qui résistent et se battent pour la liberté et la Démocratie. Plus que d’autres
nous savons ce que sont les symboles, ce qu’ils représentent, même si nous ne
sommes pas toujours d’accord sur la manière de les célébrer.

Aussi, notre Groupe propose qu’à l’instar de ce qu’a fait Mme Hidalgo, Maire de
Paris, en janvier dernier, en désignant le journal Charlie Hebdo, citoyen
d’honneur de la ville de Paris, notre Ville, notre Municipalité puisse désigner la
ville de Kobané comme citoyenne d’Honneur de notre ville.

La solidarité et la reconnaissance des luttes n’ont pas de frontière.

La Mairie a refusé prétextant que tout cela n’apportait rien, mais qu’elle pourrait aidé une association si elle existait, ce à quoi Dominique a immédiatement répondu, que l’association était en cours de création et ne manquerait pas de solliciter la Mairie le moment venu !