Les élus du Front de Gauche d’Orléans tiennent à exprimer leur solidarité aux salariés de Kéolis en grève pour de meilleures conditions de travail.

Ce n’est pas nouveau pour nous. Depuis toujours, nous sommes aux côtés de celles et ceux qui luttent. 150 salariés en grève, ce n’est pas neutre. Cela prouve qu’il existe un véritable problème qu’il faudra régler !