Une situation très tendue existe à TRW, à Orléans la Source, le directeur de cette entreprise ne brillant pas par une volonté de dialogue qui, pourtant, est nécessaire à la bonne marche de l’entreprise et au développement économique de celle-ci.

Face à cette situation de blocage, les salariés de TRW sont en grève depuis le mardi 7 octobre 2014, à 20h30, avec leurs organisations syndicales CFDT et CGT, suite au refus de la direction de cette entreprise d’écouter le personnel et ses représentants, et de tenter d’imposer son projet au niveau du temps de travail qui a pour objectif faire la même production, mais avec moins de salariés. D’où le licenciement de 7 salariés à la fin octobre 2014 et 30 prévus en 2015

Les organisations syndicales ont formulé des propositions pour éviter ces licenciements, propositions rejetées par le directeur qui est fermé au dialogue.

Par un courrier envoyé au préfet du Loiret, je lui ai demandé qu’il intervienne afin que la concertation soit rétablie dans l’entreprise TRW. Ecouter les salariés et leurs représentants me semble une pratique indispensable, surtout dans le contexte actuel.