J’ai pris connaissance du projet de Serge GROUARD “Les Orléanais au coeur” avec cette situation en 2ème page : ” L’Humain au coeur ! La Ville du 20ème siècle a fait l’urbain. Il faut maintenant faire, au 21ème siècle, celle de l’Humain”.

Diable, venant de celui qui avait accusé “le Relais Orléanais” d’être un repère de sans papiers, d’avoir proposé une délégation pour lutter contre l’immigration clandestine, de ne jamais avoir levé le petit doigt contre la pauvreté à Orléans (23% d’habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté), de ne pas s’émouvoir sur le fait que 10.000 demandes de logements sont en souffrance sur la Métropole, que 8000 logements sont vides sur Orléans.

Je dis CHAPEAU. Mais peut-être que Serge GROUARD a bien écouté les élus PCF qui ont souvent, seuls, ont dit et répété que l’humain était la priorité. Oui, l’Humain d’abord. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Mais j’ai des doutes !