Il y a des chiffres qui en disent long sur la politique engagée par certaines communes. La ville d’Olivet a été pointée du doigt dans un récent article paru dans La République du Centre au sujet de la construction de logements sociaux. Avec 13 % de logement sociaux, Olivet est le mauvais élève de la Région. Ce qui ne semble par émouvoir le Maire et son équipe municipale de droite.

Et, dans le même temps, à quelques semaines près, on apprend toujours dans La République du Centre que le nombre de foyers éligibles à l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) avait fait un bond de 5,08%.
Existe-t-il un rapport entre ces deux données, le manque de logements sociaux et le bond important de foyers éligibles à l’ISF ?

De mon point de vue, oui, car les riches n’aiment pas trop le logement social, synonyme, pour eux, mais bien sûr à tort, de problèmes d’insécurité, de dépenses sociales… et je n’en dirais pas plus.

Dans toutes les villes, il faut de la mixité sociale, il faut de la solidarité et de la fraternité. La droite qui est au affaires à Olivet n’en a cure.

Au fait, j’oubliais, dans mes permanences à la Source, je rencontre des demandeurs de logement logés dans le privé à Olivet souhaitant restés dans leur commune mais obtenir un logement social !!

Cherchez l’erreur !