En tant que responsable de la Confédération Nationale du Logement, la CNL, cela fait des années et des années que je condamne ces communes qui ne respectent pas la loi SRU en ce qui concerne la construction de logements sociaux. Et ce que nous condamnons, la République du Centre l’évoque avec une certaine force dans un article récent : “Olivet, mauvais élève du logement social”. “HLM: le rapport qui accable Olivet”. Même si cette commune a un peu progressé.

Cela suffit. Il faut qu’Olivet respecte la loi et construise bien plus de logement sociaux. Il est utile de rappeler que sur la Métropole, près de 10.000 demandes de logements sont en attente pour un nombre de constructions de logements sociaux qui tourne autour de 350 logements.

Il est urgent qu’Olivet prenne sa part dans une démarche de solidarité. Mais, il semble qu’Olivet préfère payer 100.000 euros par an de pénalités pour non respect de la loi.