Décidemment, Olivet n’en finit pas de défrayer la chronique du logement social. Et pas dans le bon sens !
En effet, nous apprenons que cette “commune n’a pas respecté ses obligations légales en matière de construction de logements sociaux”. Ce qui n’est pas très nouveau. Ce qui va en coûter 280.000 euros de pénalité infligée par l’Etat. Certainement que ce financement pourrait être utilisé sur d’autres projets.

Il est clair qu’Olivet préfère payer cette pénalité au lieu de construire des logements sociaux. C’est tout simplement scandaleux, alors qu’il y a 10 840 demandes de logement sur la Métropole (chiffre recensée à la fin octobre 2017) et 264 logements financés en 2016 sur la Métropole. Oui, cherchez l’erreur !

Mais Monsieur le Maire d’Olivet a trouvé la parade: “ il faudrait que le pourcentage de logement sociaux concerne tout le territoire de la Métropole”, le PLU étant une compétence de la dite Métropole. Un peu facile. Ce qui signifie en résumé, en direction des communes qui construisent du logement social (Orléans, Saint Jean de Braye, Saint Jean de la Ruelle, Saran, etc.) : “Construisez à notre place et tout ira bien!”

Construire des logements sociaux, c’est faire oeuvre de solidarité. Mais ce terme ne semble pas être dans la philosophie d’Olivet !