Ce samedi matin 18 novembre 2017, j’ai échangé avec des représentants de la mairie d’Orléans, à l’Argonne, au point de rencontre organisé par les communistes du quartier, que j’accompagnais en tant qu’élu, et qui faisait signer une pétition pour demander l’ouverture d’une superette à la place de Franprix qui a fermé ses portes il y a près d’un an et demi.

Nous avons pris connaissance et les personnes qui ont signé notre pétition (près de 200 signatures recueillies) également de l’article de presse paru vendredi dernier dans La République du Centre, qui annonce une ouverture en avril 2018. Je rappelle que cette ouverture était prévue fin 2017 / début 2018. Néanmoins, l’espoir existe et c’est bien ainsi.

Notre démarche de ce jour est de faire en sorte que les habitants soient informés et acteurs de cette réouverture tant attendue, surtout que des travaux doivent être réalisés.

Nous proposons qu’une rencontre ait lieu à la mairie de proximité de l’Argonne sur cette question. Notre démarche est une démarche constructive. Il ne s’agit pas d’une démarche hostile à la Mairie d’Orléans.