Concernant la situation des migrants qui, dans des conditions déplorables, sont installés à Saint Paul, j’avais proposé que ceux-ci soient hébergés dans un des locaux désaffectés qui existent sur notre Métropole. Si démantèlement il y a, cela doit se faire avec une solution d’hébergement. Il y a là, un véritable drame humain.
C’est en ce sens que j’ai écrit au maire d’Orléans et au Préfet.