Ce qui s’est passé jeudi 15 novembre 2018 avant la réunion du Conseil métropolitain est assez affligeant et détestable.
Des militants syndicaux de KEOLIS ont “osé” s’introduire dans l’enceinte du conseil municipal d’Orléans pour déposer un tract destiné aux élus métropolitains expliquant leurs conditions de travail “jugés de plus en plus déplorables au sein de notre société”. Ils ont été priés de quitter la salle … avec le soutien de nombreux élus de la majorité métropolitaine. Scandaleux !
Au nom des élus PCF – Front de Gauche, j’ai protesté contre cette façon de faire et apporté le soutien et notre solidarité  de notre groupe aux salariés de KEOLIS. J’ai demandé au  le Président de la Métropole de tout mettre en oeuvre afin que s’ouvrent  de véritables négociations le plus rapidement possible.