Le débat sur la culture qui agite notre ville d’Orléans, depuis quelques semaines, suite à la baisse des financements* de l’équipe municipale de Serge GROUARD dans ce domaine, fait totalement l’impasse sur un sujet que nous jugeons important : l’accès à la culture pour toutes et tous.

En effet, quel accès à la culture pour ces familles en grande difficulté sociale, ces chômeurs, ces personnes percevant le RSA ? Aucun. La culture pour ceux-ci, c’est souvent que la télé. Certes, il existe de très bonnes émissions de télé, mais elles sont rares. Il est rare que les élus évoquent l’impossibilité pour nos concitoyens aux ressources modestes de se payer une place au Zénith, une place au cinéma, au théâtre.

Pour nous, élus du Front de Gauche d’Orléans, nous proposons, depuis des années, la mise en place d’un “pass –spectacle” qui permettrait aux familles modestes de pouvoir bénéficier de tarifs très sociaux pour aller aux spectacles : Zénith, cinéma, théâtre, notamment. Nous allons poursuivre nos actions dans ce sens !

* La baisse des dotations du gouvernement aux municipales est la raison évoquée par Serge GROUARD pour justifier cette baisse des financements pour la culture. Il n’a pas tort, tout en oubliant de dire que son mentor, François Fillon, lui propose de faire pire: 100 milliards d’euros de baisse des financements publics.