Nous avons coutume de dire que, alors que l’on annonce la rentrée et notamment politique pour les élus, pour nous qui avons été présents tout l’été sur le terrain, il n’y aura pas de rentrée car il n’y a pas eu de sortie… Comme chaque année d’ailleurs. On a l’impression que, notamment, pour les mois de juillet et d’août, rien ne se passe, les expulsions locatives sont suspendues ainsi que les OQTF, les obligation de quitter le territoire français pour ce que l’on appelle “les sans papiers”. Et bien d’autres problèmes…
Rappelons nos interventions pour ESCALE, pour une solution alternative à la fermeture de CARREFOUR CONTACT, contre la désertification médicale, pour une solution durable pour que l’Ile Charlemagne ne soit pas interdite à la baignade, pour le droit aux vacances pour les plus défavorisés, pour une révision des tarifs pour les enfants au sujet de la fête des Duits, pour la gratuité des bus de substitution suite aux travaux sur la ligne A du tram…..sans oublier nos permanences mensuelles et notre présence sur les marchés.

Notre activité d’élus ne prend pas de vacances… ou très peu !