J’ai lu avec attention “les inquiétudes” du président de l’Union sociale pour l’habitat (USH), M. Jean-Louis DUMONT, présent à Orléans, mardi 22 mars dernier, en ce qui concerne le désengagement de l’Etat au niveau du logement social (aides à la pierre, notamment, avec la mise en place du FNAP).

Comme vous le savez, la CNL fait le même constat. Ce qui nous avait amené à proposer une action convergente, USH et CNL, en direction des pouvoirs publics et des parlementaires afin que le gouvernement reconsidère sa position.

Force est de constater que ce monsieur n’a même pas daigné nous répondre ! Il est bien de faire part de son mécontentement. Il est plus efficace d’agir. Je ne peux que regretter son refus.

Il est regrettable que vous ayez refusé notre proposition.