Avec 97 voix et près de 6%, la liste du PCF conduite par Dominique Tripet se place en 4e position dans le Loiret, devant les candidats du Président de la République et très loin devant le Front National. (résultats complets sur le site du ministère de l’intérieur, sont élus dans le Loiret : Sueur, Saury, Cardoux)

L’engagement quotidien et sincère des candidat-e-s que nous présentions, au service de tous les territoires et de tou-te-s les citoyen-ne-s, de la défense des communes et des services publics locaux a permis de rassembler largement au-delà des rangs du PCF des grands électeurs et grandes électrices. Nous les en remercions.

Par ce vote, elles et ils ont exprimer leur souhait qu’au Sénat existe une voix et un groupe de résistance aux politiques libérales d’austérité imposées depuis des années. Elles et ils ont exprimé leur volonté d’agir et de porter l’espoir qu’une autre politique est possible, redonnant les moyens aux collectivités locales, aux services publics pour répondre aux besoins et aux attentes des citoyen-ne-s.

Malheureusement, les trois sénateurs du Loiret élus ce soir ne s’opposeront pas à la politique menée par Emmanuel Macron puisqu’ils défendent les mêmes logiques ou les ont appliquées sous le gouvernement précédent.

Au plan national, alors que certain-e-s annonçaient la disparition du groupe communiste, celui-ci existera toujours au Sénat avec 13 élu-e-s et sera le seul groupe d’opposition à la politique de casse d’Emmanuel Macron.

Les élu-e-s du groupe CRC :

Pierre Laurent, réélu sénateur de Paris (PCF)
Eliane Assassi, réélue sénatrice de Seine-Saint-Denis (PCF)
Cécile Cukierman, réélue sénatrice de la Loire (PCF)
Dominique Watrin, réélu sénateur du Pas-de-Calais (PCF)
Pascal Salvoldelli, élu sénateur du Val-de-Marne (PCF)
Laurence Cohen, réélue sénatrice du Val-de-Marne (PCF)
Eric Bocquet, réélu sénateur du Nord (PCF)
Guillaume Gontard, élu sénateur de l’Isère (app-PCF)
Fabien Gay, élu sénateur de Seine-Saint-Denis (PCF)
Pierre Ouzoulias, élu sénateur des Hauts-de-Seine (PCF)
Michelle Greaume, élue sénatrice du Nord (PCF)
Christine Prunaud (Côte d’Armor) et Thierry Foucaud (Seine Maritime) qui n’étaient pas concernés par le renouvellement