Alors qu’en décembre dernier, Le groupe La Poste fermait en “lousdé” le bureau de poste situé rue du Faubourg Bourgogne tandis qu’en même temps, la ville d’Orléans, nous vantait et vendait opportunément pour le remplacer, les mérites d’un Carrefour express rendant service aux usagers bien au-delà des horaires de la Poste, puisqu’il serait ouvert même le dimanche, moins de 9 mois plus tard les mauvais résultats et services non rendus sont là !

Et c’est donc une affichette qui indique aux « clients » que suite à changement de gérance (moins de 9 mois après son ouverture, cela interroge ?), tous les services postaux sont interrompus pour au moins un mois !

Catastrophas pour les uns… Pour les autres, que ce soit La Poste ou Carrefour, c’est continuons à se goinfrer via le CICE, pas de problème, c’est de toute façon même combat pour détruire, avec “notre contribution fiscale”, les services publics …

Quant à l’usager ou client, c’est toujours moins de service, ouvre ton porte-monnaie, ne sois pas servi, subis et ferme-la…

Jusqu’à quand allons-nous endurer cela ?

Il est temps enfin que les services publics soient défendus dans notre ville, et pour les élu.es communistes, l’Humain d’abord, ce sera toujours cela aussi : le service public ouvert partout sur nos territoires, accessibles au même prix pour toutes et tous, quelque soit l’endroit où nous vivons, dans le monde rural ou urbain !

Pour les élu.es communistes en Mairie d’Orléans, Dominique TRIPET et Michel RICOUD.