Je suis alerté par plusieurs salariés de l’entreprise Roger-Perrin de Saint Pryvé Saint Mesmin, mise en liquidation judiciaire au début juillet 2015, qui m’informent ne pas avoir reçu leur notification de leur licenciement. Ce qui les empêche de s’inscrire à Pôle Emploi et, donc, de percevoir leurs indemnités de chômage.

La République du Centre” a consacré un article dans son édition du 19 août à cette situation totalement inadmissible qui plonge les salariés et leur famille dans la plus grande détresse. Comment peut-on laisser des personnes dans un tel désarroi ? Cela est tout simplement intolérable.

J’ai donc écrit au Préfet du Loiret pour lui demander d’intervenir très rapidement, afin que cette situation soit débloquée. Il en a les moyens.