Les salariés de FAMAR à Orléans la Source sont en grève pour des augmentations de salaires de 60 euros, avec effet rétroactif, à l’appel des organisations syndicales CGT, CFDT et FO. Ils ont mon total soutien, en tant que conseiller général de la Source et conseiller municipal d’Orléans. Je les ai rencontrés ce mercredi 18 février 2015.
Les salariés ont mille fois raison d’agir quand on sait que les actionnaires de l’entreprise se sont octroyés 30 millions d’euros de dividendes. Il est donc possible de satisfaire cette revendication d’augmentation des salaires. Ce ne serait que justice.
En conséquence, je souhaite que des négociations s’ouvrent avec les représentants du personnel sur la base des propositions des salariés. C’est tout le sens de ma démarche.
C’est en ce sens que j’ai envoyé un courrier au Directeur de l’usine.