Je connais trop bien les conditions de travail difficiles des ATSEM de la Ville d’Orléans. Et ce n’est pas d’aujourd’hui. La réforme des rythmes scolaires imposée par le gouvernement Hollande et Valls, a aggravé les choses. Les élus du Front de gauche les soutiennent et étaient présents à leurs côtes, ce lundi 24 novembre à 15h30, devant la mairie.