Dans un courrier adressé au maire d’Orléans, j’ai évoqué l’impossibilité, pour de nombreuses familles et notamment pour des jeunes, d’avoir pu utiliser, une bonne partie de l’été, l’Ile Charlemagne.

Cette base de loisirs, pour des familles modestes, et notamment pour celles qui ne partent pas en vacances, est le seul endroit sur notre agglomération où elles peuvent se baigner, passer de bons moments, profiter de cet endroit très agréable. Mais la présence d’algues a fait que ce site a été interdit à la baignade.

Il me semble urgent de tout mettre en oeuvre, et notamment dans les mois qui viennent, pour que la cause de cette pollution soit bien ciblée et que tout soit fait afin que, pour l’été 2018, la baignade soit de nouveau permise à Charlemagne.