Voici la tribune des élus PCF – Front de Gauche qui sera publiée dans le magazine de l’AgglO d’Orléans :

Mettre en avant la fraude dans les tram et les bus permet à l’AgglO d’éluder les autres problèmes. Ainsi notre réseau propose des tarifs trop élevés, pas d’abonnement étudiant ni de tarif scolaire hors abonnement.

Ensuite, pourquoi refuser d’envisager la gratuité des transports en commun lors des pics de pollution ? C’est une manière d’encourager la fréquentation du réseau, de diminuer la pollution et de préparer la transition énergétique.

Enfin, nous attendons aussi des réponses sur les dysfonctionnements récurrents du tram et surtout sur le malaise social chez TAO.