Depuis de nombreux mois, de coûteuses campagnes d’avertissements en forme d’affiches publicitaires sont déployées sur la ville d’Orléans et son agglo, concernant la « fraude », dans les services de transports de la TAO. Le tout couplé à des renforts de police municipale dédiés aux contrôles des titres de transports.

Pourtant et dans le même temps, la grogne monte chez les usagèr-e-s. Des horaires qui ne correspondent pas du tout à leurs besoins, ni aux horaires des collégiens et lycéens, des passages purement et simplement supprimés par manque de matériel ou personnel, ou encore des bus tellement bondés qu’ils et elles restent sur le bord de la route. Avec les retards et problèmes que cela provoque tant pour les salarié-es que pour les scolaires.

La publicité ne s’arrête pas aux contrôles, elle promeut également de nouveaux tarifs, à destination des étudiants par exemple… Mais si les bus ne passent pas ? A destination également des demandeur-se-s d’emploi. Mais là, Ô surprise, une discrimination bien moralisatrice est faite entre demandeurs d’emploi (chômeurs) affiliés à la CMU-C et RSISTES à la recherche d’un emploi, affiliés à la CMU de base. Les un-e-s bénéficieront d’un tarif réduit tandis que les autres paieront plein pot ! Quand même, ces profiteur-se-s de pauvres…

Bref, pour nous les transports publics doivent être pensés pour … les USAGER-E-S et répondre au plus près de leurs besoins tant en terme de dessertes qu’en termes de tarifs correspondant à leur situation sociale, et même oser la gratuité !

Enfin, les absences récurrentes de personnel et « turn-over » maximal au niveau des personnels conducteur/conductrice de bus ou de tram au sein de Kéolis, Délégataire de Service Public pour l’Agglo d’Orléans, nous interpellent. Pourquoi ? Quelles raisons ? Sinon à se demander si les personnels sont respectés, correctement traités et rémunérés.

En tout état de cause, nous demandons qu’une grande consultation des principaux intéressé-e-s aient lieu rapidement, avec des solutions immédiates prenant en compte tous les besoins des usagèr-e-s ET des personnels.

Pour le Groupe FDG en Mairie d’Orléans,
Dominique TRIPET et Michel RICOUD.