N’acceptons pas les fermetures de bureaux de Poste

Lors du passage de CU en Métropole nous dénoncions une logique de concurrence entre territoires, au détriment de la qualité des services de proximité.

Les fermetures de bureaux de poste en cascade nous donnent raison: Orléans Théâtre, Madeleine, menaces sur Bourgogne, celui des Aydes, situé à la jonction des 3 communes : Fleury, Saran Orléans. Celui de Boigny sur Bionne s’apprête à être le prochain.

« La Poste veut nous simplifier la vie » dit-elle, en disparaissant ?  La Poste, c’est plus de 840 millions de bénéfices et plus de 300 millions d’aides publiques reçues en 2016.

Aucun bureau de poste ne peut fermer sans accord du Maire. Ne laissons pas faire, agissez, interpellez votre Maire.