Un modèle pour la jeunesse, un espoir pour tous les SDF.

Zlatan Ibrahimovic a trouvé un logement à sa taille: 600 m² dans le XVIe pour un loyer mensuel de 30 000 euros
L’argent coule à flots dans le milieu du football mais ça n’offusque pas grand-monde. La même chose dans le milieu politique serait considérée comme un vrai scandale. Notre société – à travers ses médias qui les encensent – nous présente de merveilleux modèles. « Zlatan » comme ils disent est sublime, forcément sublime. N’en parlons plus. Vive le sport !

Lu dans Le Parisien – Ronan Folgoas 14 Décembre. 2014  :

Décidément, Zlatan Ibrahimovic ne tient pas en place. S’il n’anime plus à 33 ans la gazette des transferts, le Suédois se montre en revanche très actif sur le marché… de l’immobilier parisien.

Après avoir élu domicile à proximité de la place de la Madeleine (Paris VIIIe) peu après son arrivée au PSG, Ibra a ensuite mis le cap sur la très chic avenue Montaigne à l’automne 2013.

Un an plus tard, nouveau changement d’adresse, toujours en tant que locataire. Le déménagement s’est déroulé mi-novembre. Direction le XVIe arrondissement de Paris, à quelques encablures de la place de l’Etoile. Cette fois, Zlatan, sa compagne Helena Seger et leurs deux garçons ont vu les choses en très grand.
Selon nos informations, ils louent désormais trois appartements contigus de 200 m2 chacun, dans un immeuble haussmanien de grand standing. La surface totale habitable est donc de 600 m2. Rénovés du sol au plafond après deux ans de travaux, les appartements comprennent chacun trois chambres, autant de salles de bains, un vaste salon-salle à manger et une galerie d’entrée somptueuse. La petite famille n’occupe toutefois pas l’intégralité des lieux.
600 m2 dans le XVI e pour un loyer mensuel de 30 000 €
Cette débauche de mètres carrés vise surtout à prendre ses aises et à se tenir à l’écart des autres locataires, dans un souci de sécurité et de confidentialité.
C’est aussi la meilleure solution pour éviter les problèmes de voisinage. Le montant du loyer n’a pas refroidi l’attaquant du PSG. Il se chiffre au total à 30 000 € par mois, charges comprises mais hors frais de parking.
Ibrahimovic a obtenu en effet la jouissance exclusive d’un parking souterrain de cinq places situé sous la cour intérieure de l’immeuble et accessible grâce à un monte-charge. Star quasi invisible de son nouveau quartier, il rejoint ses appartements par un ascenseur privatif.

Comme dans l’hôtel de Pourtalès qu’ils occupaient près de la Madeleine, Helena et Zlatan peuvent aussi compter sur les services d’une conciergerie disponible toute la journée : pressing, repassage, nettoyage, cordonnerie et appel de professeurs particuliers si besoin.

En revanche, le cuisinier n’est pas fourni. Et si jamais Ibra cherche de la compagnie, il est désormais situé à deux minutes en voiture des domiciles de Thiago Silva et Thiago Motta.

Source : http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/zlatan-a-trouve-un-logement-a-sa-taille-14-12-2014-4372771.php

 

Suite à des échanges avec le CACS (Centre d’analyse critique du sport), j’ajoute ces lignes à mon billet pour informer les lecteur que le CACS regrette deux choses :
– qu’il soit intégré dans la rubrique sport (comme des résultats ou des commentaires de matches ce qui évite de penser le sport comme un phénomène de société)
– qu’il ne soit pas mentionné le blog du CACS sur lequel l’article se trouve à l’origine (le titre et l’intro ne sont pas du Parisien). C’est une occasion de montrer qu’un autre regard sur le sport entendu comme fait social est possible. Un regard critique et argumenté qui, nous le savons, est largement ignoré et censuré.