Décidément, François Hollande n’en rate pas une.

Lui qui, en 2012, désignait la finance comme l’ennemi, mais qui rapidement, très rapidement s’est couché devant Merkel et Bruxelles, lui qui na pas tenu ses engagements avec “ le changement, c’est maintenant”, le voilà sommer Alexis TSIPRAS de respecter les engagements pris par la Grèce vis à vis de ses créanciers ! Balaie devant ta porte, François !

En parallèle, les leaders du PS n’en peuvent plus de féliciter Syriza.“La gauche a gagné’ clament-ils. Mais la gauche qui a gagné, n’est pas celle du PS. Rappelons le PS grec, la PASOK a pris une déculottée. Que Moscovici est venu en Grèce combattre Syriza.

Assez d’hypocrisie !!